Tutelle-curatelle.comTutelle-curatelle.comTutelle-curatelle.com

Bandeau Pub
Page d'accueil du site
Protection juridique des majeurs
Sauvegarde de justice
Tutelle
Procédure de mise sous tutelle
Guide du tuteur
Curatelle
Procédure de mise sous curatelle
Guide du curateur
Mandat de protection future
Gestion d'affaires et mandat
Mesure d'accompagnement social personnalisé - Mesure d'accompagnement judiciaire
Obligation alimentaire
Modèles de lettres
Veille juridique
Veille informationnelle
Poser vos questions
Textes de loi
Décrets d'application et arrêtés
Certificat médical
Recours
Charte des droits et libertés
Comptabilité
Rémunération tuteur ou curateur
Responsabilités et sanctions
Formation du curateur / tuteur
Documents officiels MJPM
Aides sociales
Maisons de retraite
Placements financiers
Associations
Livres
Lexique

Veille juridique




Fleche Décret n° 2012-663 du 4 mai 2012 relatif aux modalités de gestion des biens des personnes protégées, dont la protection est confiée à un mandataire judiciaire, personne ou service préposé d'une personne morale de droit public


- Décret portant sur la gestion des biens des majeurs protégés en tutelle ou curatelle par les mandataires judiciaires à la protection des majeurs préposés d'établissements publics.
- Ce décret d'application apporte des précisions sur le rôle du comptable public en précisant que lui seul a "qualité pour payer des dépenses et encaisser des recettes pour le compte des personnes protégées soignées ou hébergées en établissement public de santé ou social ou médico-social".
- Le comptable public "verse aux personnes protégées les sommes laissées à leur disposition en application d'ordres de dépenses transmis par le mandataire judiciaire".
- Ce texte apporte, de plus, certains allègements en termes de fonctionnement quant à la gestion des fonds des majeurs protégés.
- Le MJPM est dispensé de transmettre les pièces justificatives correspondant aux ordres de dépenses et de recette.
- Il est possible, dans le cadre des articles R. 1617-1 à R. 1617-17 du code général des collectivités territoriales, d'utiliser une régie de recettes et d'avances. Dans ce cas, "le mandataire judiciaire peut se voir conférer la qualité de régisseur".
- Lorsque les personnes protégées ne sont pas soignées ou hébergées dans l'établissement dont dépend le préposé, "l'exécution des opérations de recettes et de dépenses … est assurée par une régie de recettes et d'avances, instituée auprès de la personne morale de droit public". Dans ce cas, le mandataire judiciaire peut être nommé régisseur et il peut alors "ouvrir, dans les conditions prévues au troisième alinéa de l'article 427 du code civil, un compte auprès de la Caisse des dépôts et consignations au moyen duquel il exécute les ordres de dépenses et de recettes concernant la personne protégée par la loi" (article 427 du code civil).

- Pour en savoir plus, voir la page : Décrets d'application et arrêtés.



Bandeau Pub

Copyright 2008 - Tutelle-curatelle.com - Contactez-nous - Informations légales - Qui sommes-nous ? - Plan du site - Ils parlent de ce site

Tutelle-curatelle.com est un site internet d'information juridique.
Il ne saurait se substituer ou remplacer la consultation d'un professionnel du droit (avocat, notaire, huissier de justice).